Une identité collective pour les librairies indépendantes est née !

« Chez mon libraire » est une campagne de communication sur le librairie indépendante

La librairie est un lieu essentiel de partage qui valorise la richesse de notre paysage culturel, révèle sa diversité littéraire et la défend en toute indépendance. Le libraire fait partie de notre quartier, de notre ville, de notre village, au quotidien. Et il nous écoute, nous conseille et nous accompagne, dans cet univers si riche et si varié qui se cache – insoupçonné – derrière chaque couverture classée sur ces vastes étagères.

Cet endroit n’est pas juste une boutique. C’est Chez mon libraire : un lieu de vie où chacun trouvera son livre – celui qui lui fera connaître sa première émotion littéraire – et, à travers le dialogue et l’échange, se verra guider d’œuvres en œuvres jusqu’à sa bibliothèque idéale, personnelle. C’est pourquoi le libraire n’est pas un simple vendeur de livres, mais un guide, un complice, un passeur d’émotions.

La librairie et vous… en quelques chiffres

Vous pouvez acheter vos livres dans une des 2500 librairies du territoire français. Il y en a forcément une près de chez vous ! Dans ces librairies, vous êtes susceptible de vous procurer une des 644 610 références de livres actuellement disponibles ou de la commander auprès de votre libraire. Chaque année, plus de 40 000 nouveautés et autant de réimpressions sont publiées . Si vous avez besoin d’aide pour faire votre choix, n’hésitez pas à solliciter l’un des 14 000 libraires en France ! Vous devrez débourser en moyenne 11,5 € pour un livre et le prix de vos livres sera le même partout.

Qu’est-ce que la loi Lang à propos du prix unique du livre ?

Ce n’est pas le libraire, mais l’éditeur qui fixe le prix des livres. En effet, la loi Lang de 1981 instaure le prix unique du livre : pas besoin de savant comparateur de prix, vous trouverez vos livres au même tarif partout, que ce soit dans les grandes ou petites librairies, dans les grandes surfaces culturelles ou sur internet … à 5% près, correspondant à la remise maximum qui peut être pratiquée sur les livres neufs (soit 1 € de réduction pour 20 € d’achat). A prix équivalent, autant avoir l’accueil et le conseil du libraire.

On peut considérer cette loi comme la première loi de développement durable. Elle part du principe que le livre n’est pas un produit comme les autres, mais un bien culturel. En infléchissant les mécanismes du marché, la loi Lang vous garantit un accès au livre au même prix partout, préservant ainsi un réseau dense de librairies indépendantes qui a leur tour valorisent une production éditoriale riche et diversifiée.

Soutenez les librairies indépendantes !

Le secteur de la librairie est économiquement fragile. Il est confronté à des difficultés d’ordre structurel, liées notamment à l’érosion des pratiques de lecture et au développement des nouvelles technologies. A cela vient s’ajouter, comme pour d’ autres commerces, la baisse du pouvoir d’achat et la hausse chronique des charges, notamment des loyers en centre-ville et des frais de transport. Avec un taux de résultat net moyen inférieur à 1%, la rentabilité de la librairie est une des plus faibles de tous les commerces de proximité.

Proximité, accueil, conseil et choix diversifié de livres, tels sont aujourd’hui les atouts majeurs des librairies. Dans le respect de ces valeurs, vos libraires se réinventent sans cesse pour que vive sur nos territoires, au-delà des défis économiques, un réseau dense de librairies. Pour préserver un tissu dense et riche de librairies tel qu’il existe aujourd’hui , nous avons besoin de votre fidélité. Pour les lecteurs et pour les livres : soutenez les librairies indépendantes !